En France, les 12 plus grandes maisons d’édition réalisent à elles seules près de 80% du chiffre d’affaire global. Pour pouvoir survivre, les petites maisons doivent donc sans cesse se renouveler et proposer une offre inédite. Quelles sont donc les nouvelles manières d’éditer en France ? C’est ce que nous allons voir avec l’exemple de Beta Publisher.

I- Qui est Beta Publisher ?

1- Les origines

Beta Publisher est une maison d’édition créée en 2016 par Camille De Decker. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’édition n’était pas une vocation. Après une école de commerce, elle se rend compte que le salariat ne lui correspond pas et remet donc en question ses choix de vie. Son stage de 3ème au sein d’une grande maison d’édition lui revient alors en mémoire. Un stage qu’elle avait plus que détesté ! Et si… elle se lançait dans le projet de faire tout l’inverse ? Aidée par sa mère comptable elle entreprend ce projet un peu fou d’une maison d’édition qui aura pour maître mot le renouvellement !

2- Le nom de la maison

Un long travail commence alors avec de multiples interrogations : quelle ligne éditoriale ? Quel public ? Quel marché ? Quelle charte graphique ? Mais en premier lieu, quel nom ? Beta Publisher se décortique en deux temps : premièrement Beta représente la volonté de proximité et de transparence avec le lecteur et la lectrice, une des valeurs importantes de la maison. En effet, le terme « Beta lecteur » renvoie à celui ou celle à qui les auteur·e·s confient leur roman en premier lieu, ce qui présuppose une certaine intimité. Mais Beta est aussi une référence à une nouvelle version comme cela peut être utilisé par exemple pour un jeu. Une autre valeur prépondérante de la maison : l’innovation. Enfin, Publisher est la traduction anglaise du terme « éditeur », encore un clin d’œil à la nouveauté qui est, selon la créatrice de la maison, incarnée dans l’édition par le modèle anglo-saxon. 

3- La ligne éditoriale

 Ce retour aux origines de la maison permet donc de dégager, comme nous l’avons vu, deux valeurs centrales de Beta Publisher, à savoir la transparence et le renouvellement. Mais une autre vient s’ajouter quand on s’attache à identifier la ligne éditoriale. Plutôt portée, en premier lieu, par le genre de l’imaginaire, Camille De Decker élargit finalement ses publications. Aujourd’hui, elle se concentre uniquement sur ce qui lui plait que ce soit l’histoire, les personnages ou une quelconque originalité. Cela permet, selon elle, de ne pas restreindre son lectorat et d’apporter ainsi de la diversité, valeur qu’elle souhaite défendre dans sa maison. Et cette même diversité se retrouve aussi dans la manière de communiquer propre à Beta Publisher.

II- Une proximité entre éditeur/éditrice et lecteur/lectrice 

1- Un livre transparent 

Pour que le lecteur/la lectrice se sente au plus près de la maison d’édition, il faut tout d’abord qu’iel comprenne tout le travail en amont. Ainsi, Beta Publisher a lancé le label « Naked Book » indiqué sur leur quatrième de couverture. La maison d’édition s’engage ainsi à réserver quelques pages à la fin du roman expliquant les choix économiques et la répartition des revenus. 

2- L’édition en podcast 

Pour aller encore plus loin dans l’explication du fonctionnement éditorial, Beta Publisher ne s’est pas contentée du « Naked Book». La maison d’édition a aussi créé Guacamolesque, un podcast autour des questions littéraires au sens large. Allant du « fabuleux monde de l’édition » à « la construction narrative » en passant par « bien choisir sa maison d’édition », il répond à des problématiques concrètes touchant les auteur·e·s et tou·te·s les lecteurs/lectrices curieux·ses d’en savoir plus sur le domaine de l’édition et de la création littéraire.  

3- Les réseaux sociaux

Comment passer à côté de l’opportunité rêvée qu’offrent les réseaux sociaux aujourd’hui pour communiquer partout, tout le temps et avec tout le monde ? En développant son compte Instagram, Beta Publisher partage avec ses lecteurs et lectrices de manière régulière, simple et rapide. Cette initiative encore trop peu mise à profit par les maisons d’édition est signe de dynamisme et d’adaptation.

 4- Book Nook : un coffee-shop et maison d’édition 

Alors oui, les réseaux sociaux sont un moyen de communication bien pratique mais rien ne vaut le contact direct. Et pourquoi ne pas accompagner ça d’une bonne pâtisserie et d’un cappuccino ? Book Nook, la dernière création de Beta Publisher, est donc à la fois un endroit où l’on peut trouver pleins de bonnes choses à manger à toute heure de la journée mais aussi découvrir la maison d’édition avec différents livres à disposition. Ouvert le 23 novembre, 11 rue Blanche à Paris, Book Nook propose aussi des délicieux brunchs le week-end sur réservation. Côté livres, un club de lecture a vu le jour en janvier pour les adultes mais aussi les enfants à partir de 10 ans.   

III- Des éditions « à la page »

1- Une impression à la demande 

La modernité est la deuxième pierre angulaire de la maison d’édition et cela commence dès l’impression du livre. En effet, Beta Publisher a fait le choix d’une impression à la demande via la plateforme BOD (Books on demand) qui propose ses services autant pour l’auto-édition que pour les petites maisons. Cette initiative permet, entre autres, de lutter contre la surproduction de livres qui, pour 14,7 %, finissent au pilon*. En plus du tirage unique, tous les livres chez Beta Publisher sont aussi disponibles au format numérique ce qui démontre une volonté de modernité et d’adaptation. 

 2- Les vidéos de la maison 

Cette modernité se retranscrit également dans la création d’une chaîne You Tube. Depuis 4 ans, la maison d’édition s’est lancée dans l’aventure Booktube* pour s’adapter à son lectorat. On peut ainsi y retrouver des lives avec différent·e·s auteur·e·s, des vidéos explicatives sur le monde de l’édition et des Booktrailer. Trailer signifie en anglais « bande d’annonce ». Les booktrailer sont donc des vidéos courtes pour annoncer la sortie d’un livre et donner envie de se le procurer. 

3- Un projet interdisciplinaire 

Enfin, la maison d’édition Beta Publisher a eu l’idée de créer un événement de toute pièce qui signe la singularité de la maison. Le principe était de lier littérature et numérique mais aussi professionnel·e·s et étudiant·e·s. En partenariat avec la filière design de l’école Estienne à Paris, les étudiant·e·s ont trois jours pour créer un jeu numérique avec un·e auteur·e. Ce travail leur permettra de comprendre tous les tenants et aboutissants de la construction narrative à l’oeuvre dans un livre. Et comme tout est personnalisé chez Beta Publisher, ce concept à lui aussi son petit nom : le Beta Book Jam. Les créations des deux années précédentes restent bien entendu disponibles sur le site de la maison.

Laurine Junique – Master 2 Métiers du Livre – Université de Bourgogne-Franche-Comté


Notes:

* https://www.podcast-guacamolesque.com

* https://www.instagram.com/betapublisher/

* Chiffres du Syndicat National de l’édition, rapport 2018-2019

* Nom donné aux vidéos du monde du livre sur YouTube