Le métier de chargé d’action culturelle à la DRAC

/Le métier de chargé d’action culturelle à la DRAC
Le métier de chargé d’action culturelle à la DRAC2018-02-13T16:35:25+00:00

Dans une période où la lecture sur livre imprimé baisse et alors que le rapport à l’écrit se transforme, le chargé d’action culturelle concernant le domaine du livre et de la lecture joue un rôle clé dans la mise en valeur et la préservation de l’écrit actuel et ancien. Comme l’auteur ou l’éditeur, le chargé d’action culturel est un intermédiaire qui doit entretenir les pratiques et le goût de la lecture.

Remarque : la DRAC est la Direction régionale des affaires culturelles, elle est chargée de conduire la politique culturelle de l’État dans la région et les départements. Elle comprend un siège et des unités territoriales. Dans le domaine du livre et de la lecture, est en lien avec le ministère de la Culture et de la Communication et elle a un rôle d’évaluation et de réglementation.

Description du métier de chargé d’action culturelle à la DRAC

Le chargé d’action culturelle à la DRAC a plusieurs missions. Il doit intervenir par l’intermédiaire de la DRAC dans le soutien de la création littéraire, dans l’encouragement de la pratique de la lecture, dans la préservation du patrimoine écrit et linguistique. De plus, il a pour mission la promotion de l’utilisation du français comme langue de communication internationale.

Le chargé d’action culturelle à la DRAC intervient à toutes les étapes de la chaîne du livre, de la conception au produit final et peut collaborer avec l’auteur comme avec l’éditeur, en passant par le libraire. Son objectif principal est de soutenir le livre et le développement de la lecture en mettant en place des collaborations entre les acteurs culturels locaux tels que les auteurs ou les maisons d’éditionset les structures locales de l’État telles que les bibliothèques ou les collectivités locales. Aussi, le chargé d’action culturelle de la DRAC doit favoriser le livre et la lecture à travers de nombreuses manifestations locales qui favorisent les rencontrent entre différents publics, parfois non lecteurs, et les acteurs locaux de la vie littéraires, notamment les auteurs.

Les compétences attendues du chargé d’action culturelle à la DRAC

Du chargé d’action culturelle à la DRAC sont attendues des compétences juridiques et administratives sur le fonctionnement des collectivités locales. De plus, une bonne culture dans les différents domaines du monde des lettres et du patrimoine sont importantes pour exercer ce métier.

Par ailleurs, la formation du master pro Métiers du livre permet d’avoir une connaissance du milieu de l’édition, des institutions publiques et de leur fonctionnement, des politiques culturelles en France et en Europe, ainsi que des notions juridiques (notion de contrat), économiques et commerciales (diffusion et distribution). Aussi, la formation introduit également aux différents aspects de l’édition numérique alors que la numérisation et le livre numérique sont des enjeux actuels de premier plan.

Ainsi, le chargé d’action culturelle doit avoir une bonne vision de la chaîne du livre dans la mesure où il va être amené à intervenir à différentes étapes et à collaborer avec des acteurs très spécialisés tout en gardant une vue d’ensemble.

Les formations qui mènent à ce métier

De nombreuses formations mènent au poste de chargé d’action culturelle à la DRAC, mais la formation des métiers du livre permet d’apporter une spécialisation dans le secteur du livre et de la lecture.

Néanmoins, en fonction des missions culturelles, les titulaires de licences ou licences professionnelles, ainsi que des différents masters, peuvent devenir chargés de mission à la DRAC. Les détenteurs de masters professionnels en audiovisuel ou en édition pourront trouver plus facilement des missions dans les départements de la DRAC en lien avec leur domaine de compétence.