Le Prix de la Nouvelle Érotique a fêté son deuxième anniversaire

/, Evénements/Le Prix de la Nouvelle Érotique a fêté son deuxième anniversaire
  • Prix de la Nouvelle érotique - Master 2 Métiers du livre - Université de Bourgogne - Dijon

Le Prix de la Nouvelle Érotique a fêté son deuxième anniversaire

L’épreuve du Prix de la Nouvelle Érotique organisée par l’Association Les Avocats du Diable et les éditions Au Diable Vauvert s’est déroulée, pour sa seconde édition, la nuit du 29 au 30 octobre 2016. 406 auteurs ont relevé le défi contre 338 l’année passée. Un franc succès de participation pour cette seconde édition !

Un nouveau prix sur la scène littéraire

Quand on dit prix littéraire en France, l’on pense automatiquement aux nombreux et célèbres prix remis chaque automne lors de la rentrée littéraire. On oublie que le paysage éditorial français compte un nombre incalculable de prix littéraires, organisés et remis par des associations, des réseaux de libraires indépendants, maisons d’éditions, blogueurs, et ne se limite donc pas au Goncourt, Fémina, Renaudot, Médicis et consort.

Un prix démoniaque

En 2015, les éditions indépendante Au Diable Vauvert et l’Association Les Avocats du Diable ont lancé ce nouveau prix au concept plutôt original. Pour y participer il est cependant nécessaire d’avoir déjà publié et de pouvoir le justifier (blog, journal, nouvelles, roman). Les candidats retenus devront composer leur nouvelle lors de la nuit la plus longue de l’année, celle du passage de l’heure d’été à l’heure d’hiver. Tenus par une double contrainte envoyée par mail aux participants juste avant minuit, les nouvellistes devront, entre samedi 23 h 59 et dimanche 7 h 00, écrire une nouvelle de 2 0000 signes maximum.

Une seconde édition diablement suivie

En 2016, le contexte imposé était “Est épris qui croyait prendre” et « ricochet » était le mot devant impérativement clore l’écrit. Une somme de 3 000 euros récompense le lauréat, ainsi que la possibilité d’un séjour de trois semaines dans la résidence d’auteur des Avocats du Diable, à Vauvert, commune du Gard, à l’orée du Parc Naturel de la Camargue. Fortement relayée par la presse littéraire – rare pour un prix aussi récent – le concours a suscité beaucoup d’intérêt puisque Les Avocats du Diable ont reçu plus de 540 candidatures. 406 auteurs ont été retenus pour y participer et 272 auteurs ont réussi le pari de boucler leur écrit en 8 heures tout en respectant la contrainte du mot final. Le jury a six mois pour délibérer et sacrer le vainqueur la nuit du 25 au 26 mars 2017 lors du passage à l’heure d’été. Rendez-vous au printemps pour connaître le nom du ou de la lauréate !

2017-11-24T14:45:14+00:0009/11/2016|Edition, Evénements|