Le métier de maquettiste

/Le métier de maquettiste
Le métier de maquettiste2018-02-13T16:47:36+00:00

M2 métiers du livre université de Bourgogne le métier de maquettiste

 

Élément essentiel du pôle artistique et du secteur production et fabrication, le maquettiste est la personne chargée de donner sa forme finale au livre, en intervenant sur les aspects esthétiques de l’objet. Amené à travailler autant pour le livre papier que pour le livre numérique, la concrétisation de tout projet éditorial passe entre ses mains.

Définition du métier

Professionnel de la mise en page, le maquettiste élabore la maquette pour laquelle il doit créer un impact visuel chez le futur lecteur, de manière à lui donner envie de lire le livre. Il travaille à la fois sur le graphisme de la couverture, la typographie, la mise en page en tant que telle, éventuellement la pagination ou toute autre forme de caractéristique qui va distinguer physiquement l’ouvrage. Il travaille principalement sur ordinateur, avec plusieurs écrans, et des banques de données d’images, de typographies et autres illustrations. Certains préfèrent néanmoins travailler « à l’ancienne », avec un crayon, une planche, des ciseaux et du ruban adhésif !

Et chaque détail compte : le maquettiste doit faire attention aux couleurs, aux espaces blancs, aux espacements de texte, à l’emplacement des illustrations s’il y a lieu. L’instinct artistique, le regard curieux et créatif font pleinement partie de sa fonction. Indépendant ou salarié, le métier demeure sensiblement le même : donner sa forme finale à un projet éditorial, afin que le processus de fabrication puisse se faire dans les meilleures conditions.

Compétences et connaissances requises

  • Instinct artistique.
  • Curiosité.
  • Bonne connaissance des règles de la mise en page et de la typographie.
  • Maîtrise des logiciels de mise en page et de retouche d’images (Microsoft Word, OpenOffice, Adobe Photoshop, InDesign et autres logiciels de PAO…).
  • Polyvalence, tout particulièrement dans les petites structures.
  • Être capable de jongler entre les différents formats et supports du livre numérique afin de s’assurer que le produit final ait la forme souhaitée.

Formation préalable, ce que la formation peut apporter

Il est recommandé d’avoir suivi une formation en information-communication ou en infographie, ne serait-ce que pour avoir les bases des logiciels nécessaires à la fonction de maquettiste, mais aussi aux notions de communication visuelle et à ses règles. La formation Métiers du livre propose une initiation à plusieurs logiciels liés à la PAO : Adobe Photoshop et Adobe InDesign. Le but est de donner les clés de la gestion graphique d’une production éditoriale. Par ailleurs, l’importance des relations interprofessionnelles dans le métier de maquettiste rend intéressant le fait d’avoir une connaissance plus précise d’autres secteurs avec lesquels le maquettiste est susceptible de travailler dans le cadre de la maison d’édition, métiers auxquels le master forme également.

Relations interprofessionnelles

Le maquettiste travaille et opère la jonction entre les chargés d’édition, le ou les auteurs, l’imprimeur, le relieur, et tous les autres métiers directement impliqués dans la fabrication physique du livre, et éventuellement avec l’iconographe. Dans de plus grandes structures, il peut être amené, en plus des métiers cités ci-dessus, à travailler en équipe avec les graphistes, illustrateurs ou des photographes.