Le métier d’éditeur

/Le métier d’éditeur
Le métier d’éditeur2018-06-22T09:57:27+00:00

M2 métiers du livre, le métier d'éditeur

L’éditeur, ou directeur éditorial, est celui qui choisit de publier ou non un ouvrage. De lui dépend le succès ou l’échec d’un livre avec toutes les conséquences que cela implique, notamment économiques. Après la validation d’un manuscrit, il organise les plannings et les budgets, supervise les équipes et accompagne l’auteur afin de publier le meilleur ouvrage possible.

Qu’est-ce que le métier d’éditeur ?

Un gestionnaire

L’éditeur reçoit les manuscrits d’auteurs désireux d’être publiés, c’est à lui que revient la difficile décision de publier ou non. Pour ce faire, il fait une estimation du budget pour la conception et la fabrication du livre, et doit tenir compte du marché et de son catalogue. En effet, il faut que l’ouvrage corresponde à l’une de ses collections. Cette étape est suivie de la gestion des plannings. Un éditeur travaille rarement seul, il doit gérer une équipe qui travaillera sur l’ouvrage. Il peut donc être amené à superviser plusieurs projets en même temps.

Un accompagnateur

L’éditeur est également un accompagnateur. Au cours de différents rendez-vous, il s’entretient avec l’auteur afin d’améliorer au maximum le manuscrit. Cet échange prend la forme d’une série d’allées et venues, de multiples relectures du manuscrit. Une fois la conception et la fabrication terminées, l’éditeur est aussi chargé de la promotion de l’ouvrage. Selon l’importance de la maison d’édition, il peut faire appel à des représentants à qui il devra présenter l’ouvrage afin qu’ils le vendent aux libraires.

Compétences et qualités de l’éditeur

Ce métier est enrichissant, mais il est avant tout exigeant. Il demande un certain nombre de qualités et d’aptitudes. La première de toutes étant de posséder une bonne culture générale et littéraire. Il faut être curieux, y compris des autres secteurs. Avoir une maîtrise parfaite de la langue pour ne pas publier des écrits avec des erreurs. Bien connaître le secteur de l’édition mais aussi de la fabrication comme l’imprimerie, demander l’impossible à un imprimeur serait source de conflits. Il faut également quelques connaissances en gestion ; gestion financière pour gérer les budgets et gestion d’équipe.
Bonus : la polyvalence. Être polyvalent permettra de trouver moins difficilement un poste au sein d’une maison d’édition.

Quelle formation ?

Pour les études, deux choix possibles :

  • Bac + 2 avec un DUT ou un BTS.
  • Bac + 5 avec une licence pro et un master Métiers du livre.

À Dijon, l’Université de Bourgogne propose un M2 Métiers du livre avec :

  • des cours au premier semestre en vue d’une professionnalisation : au programme, des cours sur l’histoire du livre et de l’édition, des cours sur l’édition aujourd’hui, de PAO, de gestion et de politique culturelle ;
  • un stage au second semestre, à effectuer généralement en librairie ou en édition.