La formation

/La formation
La formation2018-11-13T16:10:01+00:00

Compétences acquises à l’issue de la formation

  • Aptitude à penser la chaîne du livre à la fois dans les configurations (historique, sociale, juridique, économique) qu’elle suppose et les médiations qu’elle implique entre les différents acteurs (auteur, éditeur, diffuseur, libraire, lecteur).
  • Maîtrise des savoir-faire à partir desquels l’étudiant pourra, selon ses choix et aptitudes, construire son propre parcours professionnel : définir des objectifs éditoriaux ou culturels ; concevoir et mettre en oeuvre des projets (analyse des besoins, identification de la demande et des publics, mise en place des coopérations nécessaires, évaluation des moyens humains, matériels et organisationnels nécessaires) ; caractériser un public ; traiter l’information écrite ou orale à l’intention de différents publics ; assurer le suivi administratif et financier d’un projet ; rédiger un dossier ou un communiqué de presse ; connaître l’édition électronique ; maîtriser logiciels de base de données, de mise en page, de traitement de texte.
  • Utilisation des logiciels PAO DAO ; rédaction de notes de lecture ; révision de textes destinés à la publication ; techniques éditoriales ; règles de mise en page/forme ; initiation à la rédaction web.
  • Compétences générales en matière de gestion et de droit de la propriété intellectuelle et artistique.

UE1 Connaissance de l’environnement

Philippe Poirrier – Objectif du cours : acquérir les connaissances de base qui permettent de comprendre les enjeux actuels des politiques culturelles publiques, État et collectivités locales.

Contenu du cours : Histoire et enjeux actuels des politiques culturelles. La perspective est historienne, et envisage les principales étapes de la construction des politiques culturelles : les héritages monarchiques et révolutionnaires ; la culture et la construction de l’État nation (1815-1940), la parenthèse de l’État français (1040-1944) ; Espoirs et désillusions de la IVe République ; la décennie Malraux (1959-1969) ; l’entre-deux-mai : les enjeux présidentiels (1969-1981) ; les années Lang (1981-1993) ; conclusion : les enjeux contemporains.

Bibliographie :

  • POIRRIER Philippe, Art et pouvoir de 1848 à nos jours, Paris, Cndp, 2006.
  • POIRRIER Philippe, L’État et la culture en France au XXe siècle, Paris, Le Livre de Poche, 2009.
  • POIRRIER Philippe (dir.), Politiques et pratiques de la culture, Paris, La documentation française, 2016.
  • TRONQUOY Philippe (dir.), « Économie et politiques de la culture », Les Cahiers français, 2014, n°382.
  • WARESQUIEL Emmanuel de (dir.), Dictionnaire des politiques culturelles de la France depuis 1959, Paris, Larousse-CNRS, 2001.

Françoise Dekowski – Politiques du livre et de la lecture en France

Le cours examinera, selon un découpage principalement chronologique, le rapport entre les pouvoirs publics et le livre du point de vue institutionnel. Avec trois axes de réflexion principaux :

  • Pourquoi et comment une politique du livre et de la lecture ?
  • Comment s’organise l’intervention de l’État pour soutenir et accompagner les conditions de la diversité, de la création et de la diffusion, la conservation et la valorisation du patrimoine écrit, le soutien à la lecture publique ?
  • Face aux enjeux de la révolution numérique, quelles sont les réponses politiques et les attentes des acteurs du livre ?

Il s’agit ainsi de mettre en regard les orientations et choix politiques dans le champ du livre et de la lecture et les modalités concrètes de leur déclinaison sur les territoires.

Le cours porte sur l’histoire de l’édition de 1454 à nos jours, après une brève introduction et un rappel sur l’histoire du livre manuscrit. Il s’attache aux dimensions historiques et matérielles de l’objet livre, présente les points saillants de l’histoire de l’édition :

  • le temps de l’imprimerie ;
  • le livre sous l’Ancien Régime, Encyclopédie et Bibliothèque bleue ;
  • lire sous la révolution française ;
  • le XIXe siècle, âge de l’éditeur ;
  • les mutations du XXe siècle ;
  • en conclusion, les défis du numérique.

Les TD sont l’occasion d’explorer des figures de l’édition au XXe siècle (Maspero, Pierre Gallimard), l’histoire de certaines maisons d’édition (Hachette, Gallimard) ou des problématiques liées à la bibliodiversité, au numérique, à l’édition indépendante…

UE2 De l’auteur au lecteur : les métiers du livre

Il s’agit d’appréhender le monde de l’édition dans les différentes configurations qui le constituent (historique, économique, culturelle, etc.) et faire de celles-ci l’objet d’un questionnement. Sera d’abord présenté un état des lieux de l’édition aujourd’hui, puis on se demandera comment l’on devient éditeur, avant d’envisager le processus éditorial.

Éléments bibliographiques :

  • Pierre Assouline, Gaston Gallimard. Un demi-siècle d’édition française (1984), Paris, Gallimard, 2006.
  • Olivier Bessard-Banquy, L’Industrie des lettres, Pocket, 2009.
  • François Bon, Après le livre, Paris, Seuil, 2011.
  • Roger Chartier, L’ordre des livres, Aix-en-Provence, Alinéa, 1992.
  • Roger Chartier et Henri-Jean Martin, Histoire de l’édition française, Fayard, 1991, tome IV et tome V.
  • Robert Darnton, Apologie du livre (2009), Paris, Gallimard, 2011.
  • Milad Douehi, Pour un humanisme numérique, Paris, Seuil, 2011.
  • Pascal Fouché, Daniel Péchoin, Philippe Schuwer (dir.), Dictionnaire encyclopédique du livre, Ed. du Cercle de la librairie, 2002-2011, 3 vol.
  • Bertrand Legendre, Les Métiers de l’édition, Paris, éditions du Cercle de la Librairie, 2007.
  • Hubert Nyssen, Du texte au livre. Les avatars du sens, Nathan, coll. Le texte à l’œuvre, 1993.
  • Jean Sarzana et Alain Pierrot, Impressions numériques : quels futurs pour le livre ?, Paris, Cerf, 2011.
  • Éric Vigne, Le livre et l’éditeur, Paris, Klincksieck, 2008.
Objectif du cours : proposer une initiation au système de diffusion/distribution du livre.

Le but de ce module est d’apporter, d’un point de vue théorique et au regard d’exemples concrets, une connaissance des mécanismes de fonctionnement et des interactions qui régissent un maillon important de la chaîne reliant l’éditeur au lecteur.

Le cours propose d’aller à la rencontre de différents acteurs du livre (auteur, éditeur, représentant) et de décrire le métier de libraire et ses tâches quotidiennes, le tout accompagné de diverses mises en situation.

Le cours prend la forme d’un projet collectif de médiation culturelle autour du livre. Il s’agit de présenter en petits groupes et à l’oral des ouvrages francophones à des publics variés (étudiants, collégiens, usagers de bibliothèque…).

Les objectifs sont multiples :

  • travailler en équipe ;
  • respecter des contraintes (en termes de dates, formats d’intervention, publics…) ;
  • présenter l’analyse personnelle d’un livre à des publics variés ;
  • s’exprimer en public sans notes ;
  • adapter son propos à une prise de parole collective sur un ouvrage ;
  • adapter son propos au public visé, lire à haute voix des extraits de textes.

UE3 Gestion d’entreprises du livre

Le cours consacré à l’économie livre numérique présente le système général qui fait vivre les métiers du livre à l’ère du numérique.

Le numérique, omniprésent aujourd’hui, a modifié les métiers du livre ces dernières années et il serait réducteur de résumer ces changements à l’apparition d’une librairie en ligne écrasant la concurrence ou la supposée disparition programmée du livre papier.

C’est bien tout un système, une chaîne, qui est ébranlée par cette révolution. L’objet de ce cours est donc d’analyser la chaîne du livre numérique et les changements du système économique qui en découlent.

Ce cours de gestion éditoriale explore les deux aspects de cette gestion : l’économie du secteur et la gestion proprement dite d’une entreprise d’édition. Pour cette dernière, deux points sont particulièrement travaillés : le point mort éditorial et le compte de résultat éditorial.

Les incidences des choix de gestion sur la trésorerie sont aussi examinées.

Enfin, l’approche est la plus pratique possible en faisant une grande part aux exercices et études de cas.

Objectifs du cours

  • Définir le marketing des arts et de la culture, et identifier les spécificités de l’approche marketing dans le domaine culturel (secteur du livre).
  • Expliquer le comportement de consommation culturelle (lecture).
  • Analyser les nouvelles tendances de la consommation culturelle.

UE4 Outils

Dans le cadre du cours d’infographie et PAO, il est proposé aux étudiants de découvrir des notions de graphisme et de PAO à travers des projets concrets de conception éditoriale qui permettent de s’initier aux logiciels courants utilisés par la profession.

UE5 Professionnalisation

Ce cours présentera successivement :

  • les différentes étapes d’un projet « Livre » jusqu’à la décision d’éditer (analyse de la concurrence, devis, financements, cahier des charges, comités, calendrier, etc.) ;
  • le circuit de fabrication d’un Livre (relectures, préparation, composition, impression, etc.).

Ces apprentissages donneront lieu à un projet concret mis en œuvre par les étudiant.e.s. en lien avec le cours Écritures professionnelles.

Écritures professionnelles – Laure Ozon

Ce cours aborde l’information écrite professionnelle d’un point de vue à la fois théorique et technique, dans la diversité de ses pratiques, journalistiques, communicationnelles et promotionnelles.
Ces apprentissages enrichiront le projet mis en œuvre par les étudiant.e.s dans le cadre du cours Mise en oeuvre de projets.

Édition et rédaction web : la stratégie de contenu – Cécile Clerc-Denizot

La stratégie de contenu web vise deux objectifs : optimiser le contenu d’un site internet afin de le rendre visible sur les moteurs de recherche, et répondre aux attentes du lecteur en quête d’informations. Bien écrit et bien alimenté, le contenu est un des éléments indispensables à la qualité et à la rentabilité d’un site internet.

Ce cours porte sur les spécificités de l’édition web et du travail de rédacteur web en particulier – en agence ou en freelance. Différents points seront ainsi abordés :

  • la collecte d’informations préalablement à la rédaction ;
  • la rédaction de différents types de contenus (communiqué de presse, fiche-produit, article de blog) ;
    le langage html 5 spécifique à la rédaction web ;
  • le référencement sur les moteurs de recherche.

UE6 Stage

Stage tutoré de 350 heures en milieu professionnel.

UE7 Rapport de stage ou dossier de recherche

L’objectif du rapport de stage est de rendre compte de l’expérience pratique de l’étudiant.e. stagiaire ainsi que de sa capacité à comprendre et à analyser le milieu professionnel dont il a fait l’expérience. La soutenance donne lieu à un exposé développant une partie du rapport écrit.
Option à choisir par les étudiants désireux de s’inscrire en thèse.